Photographier la santé, les images des médicaments

Photographier la santé, les images des médicaments

Photographier des médicaments n’est pas chose facile. Il faut savoir les mettre en évidence pour mieux les présenter aux consommateurs et aussi pour les distinguer des autres.

Puisque la plupart des comprimés, par exemple, sont ronds et blancs, il faut trouver un moyen d’éviter la confusion. Voici les principales démarches à suivre pour bien prendre des médicaments ou des compléments alimentaires en photo.

Choisir un bon fond

Tout d’abord, il faut commencer par choisir un bon fond pour concentrer l’attention sur le médicament ou le complément alimentaire. Un fond blanc, par exemple, pourrait bien faire l’affaire. Sinon, il n’y a pas de mal non plus à opter pour un fond vert s’il s’agit d’une solution naturelle, bio et/ou vegan.

Privilégier la bonne lumière

Après l’histoire de fond, il faut privilégier la bonne lumière. Ici, l’idéal est d’utiliser au maximum la lumière naturelle. Mais si ce n’est pas possible, il faut se tourner vers une source de lumière efficace, un éclairage spécial photographie qui permet de mettre en exergue toutes les caractéristiques du médicament.

Mettre en avant les particularités du médicament

Pour continuer, la prochaine étape consiste à mettre en avant les particularités du médicament ou du complément alimentaire. Qu’est-ce qui permet de le reconnaître tout de suite ? Sa forme ? Son emballage ? Sa couleur ? Sa police d’écriture ? … Bien sûr, il est tout à faire possible de le photographier dans tous les angles, et avec ou sans sa boîte, pour bien le présenter.

Éviter les ombres

Pour une image de médicament réussie, il faut éviter à tout prix les ombres. Ici, on parle à la fois des ombres du photographe, des ombres des matériels de photographie et des ombres du produit lui-même. Il faut prendre malignement la photo pour qu’elle ait l’air professionnel et réel.

Multiplier les prises de vue

Pour profiter de photos de médicaments de qualité, il ne fait pas hésiter de multiplier les prises de vue. Non seulement il faut prendre plusieurs photos, mais il faut exploiter différents angles et différentes positions. Mis à part cela, il faut également utiliser différents objectifs et il faut savoir se servir d’un trépied et d’un timer.
Grâce à ces actions, il est possible de choisir entre différents clichés avant les retouches et les publications. Les meilleures photos pourront être sélectionnées avec soin, tandis que les mauvaises photos sont à supprimer directement ou à garder en mémoire au cas où l’entreprise aurait besoin d’autres photos supplémentaires de ses médicaments.

You May Also Like

Aucun commentaire on This Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *