La photographie de mode, les grandes évolutions

La photographie de mode, les grandes évolutions

Qui dit photographie de mode dit généralement photographie des vêtements et des différents accessoires de mode.

Ici, le photographe professionnel a pour mission de mettre en valeur à la fois le mannequin et tout ce qu’il porte. Il utilise différentes techniques de prises de vue pour réaliser de bons clichés pour les magazines et les médias.
D’après l’histoire, les débuts de la photographie de mode se situaient dans les années 1830. Et elle n’a pas cessé d’évoluer jusqu’à devenir un véritable art à l’heure où l’on parle.

La photographie de mode statique et la photographie de mode dynamique

Depuis toujours, une photographie de mode du prêt à porter ou de la haute couture, est considérée comme réussie quand elle parvient à mettre en évidence la beauté, et cela, aussi bien la beauté des habits que la beauté du porteur. Entre autres, on peut parler de photographie de mode statique et de photographie de mode dynamique.
La photographie de mode statique consiste à photographier un modèle qui ne bouge pas. Ainsi, le photographe se met donc à tourner autour de ce dernier pour varier les clichés et pour faire des portraits comme en studio.
Pour ce qu’il en est de la photographie de mode dynamique, elle se pratique sur un modèle qui se déplace, notamment dans les défilés pendant lesquels les mannequins se déplacent sur la longueur. Elle est un peu plus difficile à maîtriser, car elle requiert une palette de connaissances techniques plus large ainsi qu’une bonne capacité à s’adapter à différentes conditions de travail.

Les retouches antérieures et les retouches postérieures

L’une des grandes évolutions qui a marqué le secteur de la photographie de mode est la réalisation de retouches. Ici, on parle à la fois des retouches antérieures et des retouches postérieures.
En fait, les retouches antérieures regroupent les différentes préparations effectuées avant les défilés et les prises de photos. Elles comprennent plusieurs actions dont le fait d’enfiler les vêtements et les différents accessoires de mode tels que les chaussures, les bijoux, les sacs, les ceintures, etc et aussi le fait de masquer les éventuels défauts de la peau.
En ce qui concerne les retouches postérieures, il s’agit surtout des moyens techniques utilisés après les séances photo. Pendant l’époque argentique, elles s’effectuent en laboratoire. Mais depuis l’arrivée du numérique, elles sont réalisées à l’aide d’un ordinateur et d’un logiciel informatique.
Quoi qu’il en soit, il convient de noter que chaque photographe a son propre style. Le rendu obtenu peut varier d’un professionnel à un autre, puisque certains photographes adorent les clichés simples et le noir et blanc, tandis que d’autres misent sur les sophistications.

You May Also Like

Aucun commentaire on This Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *